La construction du Tennis Club vue du ciel : une photographie de 1922 (1/2)

En attendant de pouvoir rejouer sur les courts seulement extérieurs du club dont l’ouverture est programmée pour le 1 Mai 2021 et si la météo le permet (voir le mél aux adhérents du 23-2)… regardez cette photo :

prise au moment des travaux de la toiture des premiers courts couverts construits par E. Redont, ce qui permet de dater l’image de 1922. C’est la partie centrale d’un étonnant panorama réalisé depuis le haut de la cheminée (« 60 mètres »..!?) de l’usine lainière de Marc et Maurice Walbaum, localisée à l’angle actuel des boulevard Saint-Marceaux et Clemenceau ; usine détruite par les bombardements de 1914-1918, sauf la cheminée…
Plus de détails la semaine prochaine sur l’origine et l’édition (TIGR 4, 1970) de ce panorama et on découvrira que l’histoire du TCR des années 20 aux années 50 est liée aussi à celle des industries textiles de Reims.

Cette nouvelle image complète cette « série documentaire » déjà publiée :

A : sur cette carte postale ancienne, vraie photo aérienne prise juste avant la Grande Guerre (collections O. Rigaud ou BMR Carnegie), on voit en 1 l’usine Walbaum et la cheminée qui restera debout et en 2, à l’angle du fameux parc Luzzani, qui sera rasé par les bombardements allemands de début 1918, l’endroit où Redont installera dans sa commande du nouveau Tennis Club de Reims ces deux courts couverts, au centre du panorama de fin 1922….
B : sur cette photo datée de « 1922 », les courts Redont sont en fin de construction et on apercevrait même au-dessus de la toiture à gauche, la cheminée Walbaum qui a résisté aux bombardements..!
C : une photo de l’intérieur des courts au moment de la construction de la toiture sur les piliers et la charpente en bois; leur orientation était perpendiculaire à celle des actuels courts André Schneiter (photos B et C conservées dans le fonds Morgan au Musée franco-américain de Blérancourt)

RETROUVER ces 3 photos dans leur contexte et le récit de la naissance du club (Ch.H et JJV, dans Mélanges Académiques, 2020, TAR, pp. 179-240) et par ce lien

Voir aussi pour les photographies aériennes du club et de Reims ainsi qu’au sujet la photo-interprétation patrimoniale : https://tcreims.com/?p=3020