Le Mot du Président

La rentrée de Claude Auroux Président en exercice du Tennis Club de Reims

Interview accordée à Jérôme en octobre 2018

 

Jérôme :

Quels sont les sentiments que tu éprouves en ce début de saison 2018/19 et pour quelles raisons ?

Claude :

Aujourd’hui nous sommes à l’aube de la rentrée 2018/19, le premier constat qu’on peut faire concerne l’École de Tennis. Les effectifs sont en augmentation de 10 %. L’année dernière nous avions 270 jeunes inscrits.

Pour moi c’est un succès pour le Club, mais surtout un succès pour son équipe enseignante qui a su, depuis de nombreuses années donner à tous ces jeunes l’amour du tennis et on constate cette année que le chiffre des nouveaux membres est très important, tout le contraire de ce qui se passe dans le tennis en général où il y a une réduction de 3 à 5 % des pratiquants.

Donc mon premier constat de satisfaction se situe au niveau de l’Ecole de tennis.

Pour ce qui concerne les adhérents adultes aujourd’hui c’est encore tôt pour faire un bilan définitif. Tout ce que je peux dire c’est qu’on rencontre de nouveaux visages. Ce qui laisse présager une augmentation des effectifs adultes. Je rappelle que l’année dernière les effectifs en jeunes et en adultes  étaient en augmentation de 15 %. 22 % pour les jeunes et 6 % pour les adultes. C’est un satisfaisant pour le TCR.

C’est le 1er bilan que l’on peut tirer en ce début du mois d’octobre alors que la rentrée vient juste de s’effectuer.

Jérôme :

À propos des effectifs, aurais-tu une idée quant aux structures hébergées par le Club comme les cours particuliers, le Groupe Elite et Tennis Sport Santé Bien-Être ?

 

Claude :

Je comprends bien ta question. En ce qui concerne les Cours particuliers donnés par Nicolas ou Jacques Henri ces derniers s’adressent à une clientèle davantage tournée sur le loisir que sur la compétition. Nous avons des cours de très haut niveau, environ de 20 à 25 jeunes sous l’égide de Pheng dans le Groupe Élite. D’ailleurs à ce sujet l’année dernière, nous nous sommes  félicités d’avoir un champion de la Marne et un champion de Champagne, ce qui ne nous était pas arrivé depuis de nombreuses années.

En ce qui concerne le Tennis Santé Bien-Être, c’est vrai que nous avons débuté des créneaux avec Marie-Alix Boisseau en 2016/17. Cette année on nous a octroyé 3 créneaux. Il ya 12 ou 15 personnes qui viennent participer à ces créneaux. Au niveau du Club on ne peut que s’en féliciter.

 

Jérôme :

Je souhaiterais que nous abordions des questions liées aux compétitions que le Club envisage pour la saison 2018/19 en particulier pour ce qui concerne les tournois organisés par le Club dont notre Open traditionnel, le tournoi interne, ensuite les équipes engagées dans les championnats et les critériums. J’ai vu hier qu’il y avait un entraînement rendu obligatoire pour les joueurs et joueuses qui souhaiteraient prendre part aux compétitions par équipes au Printemps. Qu’en est-il ?

 

Claude : 

Pour répondre directement, nous avons prévu un tournoi interne qui va se dérouler au mois de décembre. Il ya le tournoi des Jeunes qui aura lieu pendant les vacances de Noël, le Grand Open au mois de mars, l’année dernière nous avons eu la chance d’avoir près de 300 participants, et il ya le Tournoi Sénior au mois de juin.

Donc nous reconduirons certainement ces 4 tournois.

 

Jérôme :

Et qu’en est-il des critériums par équipes en hiver et au printemps ?  

Claude :

Nous aurons en hiver 5 équipes dont 3 équipes hommes et 2 éq

uipes « dames ».  Pour le printemps aujourd’hui je ne sais pas encore le nombre d’équipes engagées. Mais il est hors de question que nous engagions  des équipes alors que les gens ne participent pas aux compétitions. C’est pourquoi cette année nous avons décidé d’organiser des entraînements pour les personnes qui souhaiteraient jouer en équipe. Ce qui s’est passé l’année dernière ne se renouvellera pas. On avait organisé des entraînements. Les gens venaient aux entraînements mais ne participaient pas aux matchs. Donc voilà, cette année les gens qui participent à ces entraînements dont le Club prend en charge l’organisation sont obligés de s’engager financièrement. Si jamais ils ne participent pas aux rencontres par équipe ils paieront la contribution aux entraînements.

 

Jérôme :

Pour animer les compétitions comment la Commission sportive est-elle composée cette année et comment sa mission a-t-elle été définie ?

Claude :

Il y a un certain nombre de personnes qui font partie de la Commission sportive. Elle est animée par Béatrice Plodzien. Y participent également Serge Rothier, Marie-Odile Martin, Jean-Marc Vizy, Perrine Lepage, Sébastien, Maxime. J’y participerai aussitôt que mon emploi du temps me le permettra. Le rôle de cette commission est d’organiser les tournois et de gérer les matchs par équipe.

 

Jérôme :

Comment se décline la mise à disposition des courts surtout maintenant que nous rentrons dans une période où nous ne disposerons plus que de 5 courts couverts ? Comment le Club s’est-il organisé pour que l’engouement pour la terre battue traditionnelle soit à la satisfaction de tous ?

 

Claude :

Il n’y aura pas de changement par rapport à ce qui se passe depuis des années. C’est-à-dire que les courts sont essentiellement réservés aux adhérents de 17h à 20h, sauf le mercredi où là, du fait du grand nombre d’élèves à l’École de tennis, les courts sont occupés jusqu’à 18h30 ou 19h00.

Au-delà de ça, aucun souci pour jouer. Les créneaux traditionnels restent de 17h à 20h. C’est sûr que vu le nombre d’adhérents  et l’engouement pour l’École de Tennis ce sera plus compliqué. Il va falloir que tout le monde y mette du sien.

 

Jérôme :

Est-ce que l’on peut mesurer approximativement l’occupation effective des courts en terme horaire pour les structures conventionnées ? Quel est le temps approximatif qu’occupent ceux qui ne prennent pas une carte ?

 

Claude :

Tennis Sort Santé Bien-Être c’est 3 créneaux d’une heure, le Groupe Élite c’est pendant les heures creuses de 10h à 17h, un court, une heure. En gros c’est un court réservé de 17h à 22h. Les courts particuliers ont lieu pendant les heures creuses dans la journée, les créneaux de 17h à 21 heures sont pratiquement bouclés à 100 %. Pendant la journée aux heures creuses il y a de larges disponibilités.

Nous avons aussi une convention avec NEOMA Business School pour que les jeunes réservent des courts de 15 h30 à 17 h. Donc en plein milieu des heures creuses.

Nous sommes actuellement en négociation d’un projet avec Sciences-Po pour une réservation de courts à des tarifs préférentiels pour les Jeunes de cet établissement pendant les créneaux horaires creux, c’est-à-dire toute la journée jusqu’à 17h.

Sans oublier que dimanche il y a beaucoup de disponibilités des courts.

 

Jérôme :

Est-ce que le Club encourage la location horaire des courts ?

 

Claude :

Oui, pendant les heures creuses. Les personnes intéressées peuvent téléphoner. La location d’un court est de 20€ / heure.

Cette modalité concerne essentiellement les personnes résidant hors de Reims ou de passage dans notre ville.

 

Jérome :

Claude aurais-tu une question à traiter à laquelle je n’aurais pas penser ?

 

Claude :

Bien évidemment Jérôme. Et la grande question qui se pose aujourd’hui c’est : «que va devenir notre piscine ?». Et là je te donne tout de suite des informations récentes et j’en ai deux.

La première est que nous avons passé commande du diagnostic de la piscine avec l’architecte parisien  Châtillon qui a rénové la piscine Molitor à Paris et ce diagnostic aura lieu au printemps 2019. Il se terminera bien évidemment pour la mise en eau de la piscine aux alentours de la mi-mai. C’est la première information.

La deuxième est une bonne nouvelle, qui nous permet d’espérer recueillir des fonds de la part des adhérents et de l’extérieur.

Nous avons reçu des impôts «le rescrit fiscal.» De quoi s’agit-il ? Il autorise la déductibilité des dons à hauteur de 66 % pour les personnes physiques et de 60 % pour les personnes morales (ex. : les entreprises).

Cela veut dire que si toi Jérôme tu verses 100€, tu pourras déduire (non pas de tes revenus, mais de tes impôts) 66€ ? Le Tennis Club remplira alors un imprimé qui te sera donné pour ajouter à ta déclaration parce que tu auras contribué à la recherche des fonds nécessaires au Club.

 

Remarque de Jérôme :

L’Été dernier, il y a eu un afflux exceptionnel de monde à la piscine. Qu’en as-tu pensé en tant que président du club ?

 

Claude :

Absolument! Ce fut un engouement extraordinaire ! Cet afflux s’explique bien entendu par les conditions atmosphériques particulièrement favorables. Il a fait très chaud. Au niveau du Club nous ne pouvons que souhaiter qu’il en soit de même en 2019.

 

Jérôme :

Merci pour ta disponibilité Claude.

 

Claude :

Tout le plaisir était pour moi

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *